Casablanca.. Des agents de sécurité pour des jardins publics

275

Un nouveau système d’éducation qui puisse donner ses fruits, une raison de plus pour trouver des solution de dépannage et temporaire pour protéger nos espaces verts.

Mettre des agents de sécurité un peu partout.

Une option qui semble privilégier la Ville, à travers la SDL Casa Baia, pour protéger les espaces verts de la Métropole.

En effet, d’après L’Economiste, la SDL « vient de lancer un appel d’offres relatif aux prestations de gardiennage pour les sites qui lui sont dévolus: parc Ligue arabe, les places Mohammed V et Rachidi, la promenade de la mosquée Hassan II, la corniche de Aïn Diab ou encore les espaces verts de l’autoroute urbaine RP35 ».

« L’adjudicataire devra assurer les prestations de gardiennage des places et espaces verts précités jour et nuit (24h), durant toute la semaine (7j/7), y compris week-end et jours fériés. Les prestations d’entretien courant des places et des espaces verts concernent une durée maximale de 3 ans, reconductible d’année en année. Les entreprises retenues assurent l’entretien et le maintien des sites concernés ainsi que leurs annexes (espaces verts, plantations, réseau d’arrosage, jardins…), en service permanent, et  la propreté des espaces ainsi que leur aspect esthétique.

Parmi les profils spécifiés par l’appel d’offres, figurent les agents de surveillance, les maîtres-chiens de nuit, les superviseurs … Leur mission: protéger les sites concernés contre toute intrusion, dégradation, vol ou vandalisme tout en assurant la sécurité des promeneurs », détaille le journal.

Ainsi, « près de 90 agents seront nécessaires pour assurer le gardiennage de l’ensemble des places et espaces verts objets du marché.  L’ensemble des prestations est estimé à plus de 5 ,7 millions de DH ».