La CIMR a enregistré un excédent d’exploitation

608

La CIMR a enregistré un excédent d’exploitation totalisant 4,7 Mds de dirhams en décembre 2016. De ce fait, conformément aux dispositions statutaires et compte tenu de cet excédent, la réserve de prévoyance a été affectée pour le montant total de l’excédent d’exploitation. Elle est passée de 40 Mds de dirhams à 44,7 Mds, représentant une progression de 11,8%.

Une progression de 4,2% des actifs cotisants

L’année 2016 a enregistré l’adhésion de 625 nouvelles entreprises au profit de 7648 affiliés. Le nombre d’actifs cotisants a également progressé de 4,2% par rapport à 2015, dépassant l’hypothèse retenue pour l’élaboration du bilan actuariel annuel, qui fixe l’évolution minimale annuelle du nombre d’actifs à 0,5% pour assurer le maintien de l’équilibre du régime. En 2016, 164.435 personnes ont bénéficié d’une pension de retraite de la part de la CIMR.

Un portefeuille estimé à 44,7 milliards de DH

A fin 2016, les produits du patrimoine et plus-values, nets des charges, des pertes et des dotations et reprises sur provisions pour dépréciation de titres, se sont élevés à 3,38 Mds de dirhams, contre 2,76 Mds en 2015, enregistrant ainsi une hausse de 622,75 MDH, soit une augmentation 22,5%. Le portefeuille CIMR est estimé, au 31 décembre 2016 à 53,5 Mds de dirhams en valeur de marché.

Pérennité du régime confirmée

La projection du fonds de prévoyance réalisée dans le cadre du bilan actuariel répond aux deux critères de pérennité fixés par la charte de pilotage, selon le management. Le fonds est ainsi constamment positif sur la durée de projection et la courbe de projection est ascendante en fin de période.