Comment les donations sans contact changent le secteur caritatif

139

Le début d’une nouvelle année motive bon nombre d’entre nous à partager une fraction de notre richesse avec les plus démunis, les personnes et les familles qui luttent pour joindre les deux bouts.

Faire une donation a été révolutionné dernièrement avec l’essor des systèmes de paiement sans contact. Les organisations caritatives, les organisations de soins de santé, les ONG et les institutions religieuses sont maintenant en mesure d’éviter les coûts de transport, de sécurité et de stockage associés aux collectes d’espèces.

Les dons sans contact sont en hausse depuis 2017, mais la crise du coronavirus a accéléré la tendance, car les particuliers sont impatients de pouvoir faire un don sans mettre leur santé en danger en manipulant des billets de banque et des pièces qui sont passés par d’innombrables autres mains auparavant.

Un bon ami dans le besoin 

Par conséquent, en Suisse, des applications comme Twint sont de plus en plus utilisées par les églises pour gérer les dons et, en juin 2018, l’église catholique de Genève a introduit la charité sans contact via une application sur les smartphones de ses fidèles.

Faciliter les dons est particulièrement important pour les églises, car les institutions religieuses et les organisations humanitaires internationales reçoivent toujours plus de 40% de leurs revenus par le biais de dons, selon un rapport de Zewo, une fondation qui contrôle les organisations à but non lucratif.

En fait, selon ce même rapport, les Suisses ont donné près de 2 milliards de francs à des associations caritatives en 2019, et leur générosité est restée relativement stable en 2020.

En Bavière, les enfants qui vont de maison en maison déguisés en rois mages pour collecter des dons pour l’église, étaient absents le 6 janvier 2021, en raison du COVID. Mais le don en ligne était en plein essor grâce à une campagne numérique menée par l’église catholique romaine régionale.

D’autres organisations religieuses comme la communauté catholique de Tübingen en Allemagne ont demandé à leurs membres de regarder leur chaîne YouTube religieuse et monétisée afin d’utiliser le produit des annonces sous forme de dons.

La tendance des dons religieux en ligne est observée dans le monde entier, par exemple en Arabie saoudite avec la prolifération des stations de Zakat (dons) sans contact pour se conformer à l’un des cinq piliers de l’islam.

Et cette tendance ne se limite pas aux dons religieux, bien sûr: par exemple, la célèbre association caritative Cancer Research UK a commencé en 2015 à équiper ses magasins de bornes de paiement sans contact pour attirer les dons des piétons.

L’impact du sans contact

Il est parfois mentionné que les dons numériques pourraient entraîner une réduction des contributions caritatives. En France, comme dans beaucoup d’autres pays, les paiements sans contact ne sont possibles que jusqu’à un certain montant (50 € dans ce cas), plafonnant ainsi le montant potentiel qu’un généreux donateur pourrait être en mesure de fournir.

Cependant, la facilité avec laquelle les paiements sans contact peuvent être effectués, associée au fait que la plupart des individus ne transportent plus de pièces de monnaie dans leur poche, signifie que les dons sans contact augmentent souvent les revenus qu’un organisme peut recevoir. Par exemple, l’organisation caritative britannique pour le bien-être des animaux, Blue Cross, a observé que les dons sans contact entraînaient un total de dons plus élevé que l’alternative de collecte d’espèces.

Les dons numériques sont également plus faciles à des fins de déclaration fiscale, car les dons sont souvent soumis à des exonérations fiscales en fonction de la juridiction dans laquelle ils opèrent.

Dans tous les cas, le sans contact est là pour rester, car l’argent devient de plus en plus numérique. Les milléniaux font déjà des dons en ligne plutôt que physiquement, en cliquant sur le bouton «Donation» sur Instagram Stories ou via des sites Web comme justgiving.com.

De nouvelles entreprises, telles que le portail givestreets.com, continuent également de pousser plus loin le mouvement vers le sans contact en permettant des dons via des codes QR scannés avec des smartphones pour faciliter les dons aux artistes de rue et aux sans-abris.

Quelle que soit la façon dont vous les voyez, les dons sans contact sont là pour la durée.