Défis et problèmes de sécurité alimentaire à l’ère du COVID-19 et de la guerre en Ukraine

51

La crise du COVID-19 et le conflit ukrainien ont eu un impact significatif sur la production alimentaire mondiale. En conséquence, les modes de fonctionnement des acteurs à tous les niveaux de la chaîne alimentaire, les circuits d’approvisionnement, les recettes et les pratiques de fabrication ont été significativement modifiés ou ajustés.

De plus, cette situation stressante a rendu le client vulnérable et peu sûr, ce qui a renforcé ses exigences et ses attentes. Ainsi, le défi est de taille. Pour ce faire, les professionnels du secteur doivent redoubler d’efforts pour assurer des niveaux de conservation des produits extrêmement élevés et jamais atteints.

Pour s’assurer que les certificats délivrés en leur nom continuent de refléter un haut niveau de qualité et de sécurité, les propriétaires de normes internationales sont également attentifs aux situations compliquées. Comment s’assurer que les activités d’audit et de contrôle (sur les sites industriels, les magasins de détail et les points de vente) se poursuivent alors qu’il y a des restrictions. Certains d’entre eux ont profité de ces temps de crise pour revoir leurs normes et les adapter au « nouveau monde ». Il va sans dire que les organismes de certification doivent réussir à évaluer les sites industriels et de vente au détail pour déterminer s’ils respectent les normes spécifiées. Et ils le font en offrant à leurs intervenants le plus haut niveau de protection.

Une conférence qui aura lieu à Marrakech, ce sera un moment d’échange sur ce qui s’est passé, sur les ajustements apportés, sur les enseignements tirés de ces expériences uniques et sur la manière d’envisager l’avenir.

Chryssa Dimitriadis, directrice de la gestion des références d’IFS, apportera ses précieux éclairages pour les volets industriels et PME locales, et Pauline Maigrat, directrice de l’association FSQA, développera le volet commercial pour donner du contexte et de la profondeur à cette conférence. Fayçal Bellatif, Directeur Général d’Eurofins Food Assurance France et Maroc, fixera le cadre de chacune de ces thématiques et assurera l’animation des débats.