UEMF: dispose d’un éco-campus des plus attractifs au niveau euro-méditerranéen labélisé par la COP 22

328

 

Placée sous la Haute Présidence d’Honneur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et engagée dans une politique volontariste de développement durable, l’Université Euromed de Fès (UEMF) dispose d’un éco-campus des plus attractifs au niveau euro-méditerranéen labélisé par la COP 22.

 

Installé sur un site exceptionnel, l’Eco-campus de l’UEMF occupe actuellement une superficie de 40 hectares et s’étendra prochainement sur environ 100 hectares, afin qu’y soit aménagée notamment une zone pour le transfert de technologie, la création de start-up et de Spin Out, ainsi qu’une usine 4.0. Son architecture moderne, empreinte de grandeur et de sobriété, n’est pas sans évoquer une subtile alliance entre art
néo-marocain et style à la fois épuré et élégant de certaines constructions majestueuses de l’urbanisme euro-méditerranéen. Le tout  dénotant une riche symbiose entre l’environnement vert, l’humain et le bâti.

« L’UEMF accorde une place importante au bien-être et au confort intérieur, aux espaces verts, aux œuvres artistiques, à l’économie de l’eau et de l’énergie, à la récupération des eaux pluviales, aux énergies renouvelables, à l’utilisation des matériaux les moins énergivores, à la gestion des déchets, à la voirie et au stationnement ainsi qu’à la maintenance », explique la Présidence de l’UEMF.

Cette université d’envergure internationale a aussi pour singularité d’être un lieu de brassage où toute frontière disciplinaire de l’espace est inexistante, où se côtoient des personnes de multiples nationalités et de différentes cultures. Ce qui imprime à la ville de Fès, voire à toute la région, un caractère multidimensionnel pétri des valeurs du Maroc en termes d’accueil, de générosité, de tolérance, d’échange et de partage.

Un cadre idéal pour le développement des passions et des talents

Afin de permettre à ses étudiants de poursuivre leurs études dans un cadre de choix, tout en développant leurs passions et leurs talents, l’UEMF n’a pas lésiné sur les infrastructures au sein de son éco-campus. Elle met à leur disposition des espaces entièrement aménagés et dédiés : galerie d’art et clubs de création ; locaux associatifs ; salles de sport et de fitness équipées ; des terrains de basket-ball, de hand-ball et de volley-ball ; un terrain de mini-foot ; de tennis de table ; des salles réservées à la pratique de la danse, aérobic, yoga ; des salles pour la boxe et les arts martiaux : judo, aïkido,  taekwondo, karaté, etc.

« L’UEMF dispose sur son campus , nous dit la direction, d’une résidence universitaire fermée et sécurisée avec plusieurs types de chambres et de services, ainsi qu’un service de restauration sur place et une cafétéria avec des horaires flexibles ». Autant dire que tout y est mis en place pour que chaque étudiant puisse étudier, créer et innover sereinement, l’âme confiante en l’avenir.

Des infrastructures de recherche et d’innovation pour renforcer la compétitivité

L’Université Euromed de Fès est l’une des rares universités en Afrique et du pourtour méditerranéen à disposer de plusieurs plateformes technologiques de pointe, dans différents domaines et notamment en
« Fabrication Additive (3D) et Prototypage», « Génie des Procédés et Génie Civil », « Synthèse des Matériaux et leur Caractérisation », « Biotechnologie et Génie Biomédical », « Energies Renouvelables, Stockage d’énergie et Efficacité Energétique », « Ingénierie Digitale et Intelligence Artificielle ». Selon la direction de l’université, ces plateformes sont mutualisées et servent à la formation par et pour la recherche multipartite.
« Elles sont également l’outil permettant aux enseignants-chercheurs et aux étudiants d’imaginer, de concevoir et de développer de nouveaux concepts, procédés et produits, avec comme objectifs un transfert technologique vers le secteur privé et la création de nouvelles Startups et Spin-off. Elles sont accessibles aussi aux universités partenaires, notamment celles de la Région Fès-Meknès; ainsi qu’aux entreprises, pour les accompagner dans leurs stratégies d’innovation et de renforcement de leur compétitivité, face à un environnement international très concurrentiel », détaille la direction de l’UEMF.

Un centre de recherche au top de la modernité

De très nombreuses activités de recherche sont menées au sein du Centre de Recherche Euromed, structuré en trois pôles : Ingénierie et architecture, Sciences Humaines et Sociales et Biomédical-Biotechnologie. Le centre abrite des plateformes technologiques dotées d’équipements scientifiques et techniques, à la pointe de la technologie et accessibles à toute la communauté scientifique : doctorants, post-doctorants, professeurs-chercheurs, ingénieurs et techniciens.

On compte parmi ces plateformes technologiques, en particulier :

 la plateforme d’Ingénierie Digitale et d’Intelligence Artificielle

L’UEMF a créé la première école d’Ingénierie Digitale et d’Intelligence Artificielle (EIDIA) dans l’espace Euro-Méditerranée-Afrique. Cette école est dotée d’infrastructures de dernière génération et de la plus importante plateforme numérique du Maroc  ; la plateforme 3D System acquise dans le cadre d’un partenariat stratégique avec Dassault Systèmes. Les équipes de recherche de l’EIDIA travaillent sur les Big-Data, l’apprentissage profond (deeplearning), la réalité virtuelle, la robotique et la Cobotique, appelée aussi l’IHM (interaction homme-machine) pour des applications dans divers domaines : Cyber-sécurité, médical, agroalimentaire, profilage, mobile, voiture connectée, etc.

  la plateforme de Fabrication Additive (3D) et de Prototypage

Equipée majoritairement de technologies additives pour concevoir, fabriquer et caractériser un large spectre de matériaux et de formes : 1. Polymères, 2. Métaux, 3. Composites, 4. Céramiques et 5. Béton, « c’est la plus grande plateforme de fabrication additive (impression 3D) au Maroc et à l’échelle africaine », précise la direction de l’UEMF. Elle comporte une cinquantaine de machines d’impression 3D dont certaines sont conçues et fabriquées par l’UEMF, grâce à la startup pour la conception et la fabrication de machines d’impression 3D a créée par l’Université. Actuellement plusieurs contrats de recherche sont en cours de réalisation en partenariat avec les secteurs de l’aéronautique et de l’aérospatial, de l’automobile, du biomédical.

  Une plateforme Génie des Procédés et Génie Civil

La plateforme ‘’Génie des Procédés et Génie Civil’’ comprend plusieurs équipements de conception à la fois de matériaux et de procédés ainsi que leur caractérisation. Cette infrastructure est déployée sur plusieurs laboratoires faisant un fort lien entre enseignement et recherche-innovation.

  L’incubateur UEMF

L’Incubateur de startups de l’UEMF vise à accompagner la communauté académique et d’autres porteurs de projets innovants potentiels, de l’UEMF ou d’ailleurs. Il aide aussi à transformer leurs projets en innovations réussies sur le marché.

Outre ces plateformes, l’UEMF dispose d’autres structures, toutes aussi importantes les unes que les autres, telles que la plateforme
« Matériaux : Synthèse et Caractérisation ;
« Biotechnologie et de Génie Biomédical » ; ou encore
« Energies Renouvelables, Stockage d’Energie et Efficacité Energétique ».

 

L’Université Euromed de Fès : mission et vision

Placée sous la Haute Présidence d’Honneur de son initiateur sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’Université Euromed de Fès (UEMF) est une institution d’utilité publique,  à but non lucratif, labélisée par l’Union pour la Méditerranée (UPM), avec l’appui de ses 43 pays membres.

Elle offre des formations d’excellence, conduit des recherches scientifiques de très haut niveau, en lien étroit avec le monde socio-économique et œuvre à construire dans ce haut lieu du savoir et de la culture qu’est la ville Fès, un cadre d’enseignement supérieur et de recherche basé sur le dialogue interculturel, l’échange et la coopération entre les deux rives de la Méditerranée, avec un prolongement naturel vers l’Afrique Subsaharienne. Elle contribue ainsi, sous l’angle académique et scientifique, au développement et au renforcement de l’intégration régionale dans l’espace Europe-Méditerranée-Afrique.

Se définissant comme une université pluridisciplinaire, l’Université Euromed de Fès donne une grande importance aux trois cycles de la formation universitaire. Ses programmes de formation sont conçus de sorte à donner aux lauréats un fort potentiel d’employabilité et/ou d’entreprenariat, qui leur permet d’être au rendez-vous des défis de demain.