Facebook interdit les publicités qui découragent les gens de se faire vacciner

132

Facebook n’autorisera plus les publicités sur sa plateforme qui découragent explicitement les gens de se faire vacciner dans le cadre d’un effort plus large de promotion de la santé publique.

La politique précédente du géant des réseaux sociaux supprimait les contenus fallacieux liés aux vaccins qui avaient été identifiés comme tel par des organisations considérées comme des autorités en matière de santé, à l’instar de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aux Etats-Unis.

« Notre objectif est de contribuer à ce que les messages sur la sécurité et l’efficacité des vaccins atteignent une large tranche de personnes, tout en interdisant les publicités contenant des informations erronées susceptibles de nuire aux efforts de santé publique », ont expliqué, mardi dans un blog, le responsable des initiatives de santé de Facebook, Kang-Xing Jin, et le directeur de la gestion des produits, Rob Leathern.

« Désormais, si une annonce décourage explicitement quelqu’un de se faire vacciner, nous la rejetterons », ont-ils précisé.

Facebook a indiqué qu’il commencerait à appliquer la nouvelle politique au cours des prochains jours.

Les publicités qui plaident pour ou contre une législation ou des politiques gouvernementales concernant les vaccins seront toujours autorisées, a noté la société.

Le réseau social a longtemps fait face à des pressions pour sévir contre les théories du complot anti-vaccins et la désinformation qui a imprégné sa plate-forme, mais a hésité à supprimer ce type de contenu dans le but d’éviter de se transformer en un « arbitre de l’information”.

Cette nouvelle mesure intervient au milieu d’une série de revirements dans la politique déployée par Facebook.