HCP : L’Indice des Prix à la Consommation a augmenté de 0,1% en février 2021

340

Au cours du mois de février 2021, l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) a enregistré une légère hausse (+0,1%) selon une note d’information du Haut-Commissariat au Plan publiée le 22 mars. Cette revalorisation est principalement due à l’accroissement de l’indice des produits non alimentaire (+0,1%) et l’amoindrissement de celui des produits alimentaires (-0,1%).

L’IPC recensé au cours du mois de février de l’année en cours a évolué de 0,1% par rapport au mois précèdent. Parallèlement, l’indicateur d’inflation sous-jacente s’est apprécié de 0,2% en février par rapport à janvier et de 0,6% en 2021 par rapport à la même période en 2020.

D’une part, la variation de l’IPC se rapporte à la baisse de 0,1% de l’indice de certains produits alimentaires, dont principalement, les « Légumes » en baisse de 1,5%, « les poissons et fruits de mer » et les « viandes » en baisse de 1,3%. Le « sucre, miel, chocolat et confiserie » ont à leur tour connu une légère baisse de 0,2%. D’autre part, les prix d’autres produits alimentaires ont connu une hausse tels que « les huiles et graisses » (+2,4%), les « fruits » (+0,3%) et le « lait » (+0,3%). En ce qui concerne les produits non alimentaires, l’augmentation se rapporte à la hausse de 2,5% des prix des « carburants ».

En termes de répartition territoriale, les plus grandes hausses de l’IPC ont été recensées à Agadir, Tanger et Errachidia (+0,3%), à Oujda et Settat (+0,2%) et à Marrakech, Tétouan et Al-Hoceima (+0,1%). Par ailleurs, les plus importantes baisses ont été enregistrées à Safi (-0,6%) et à Dakhla (-0,2%).

Excluant les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, l’indicateur d’inflation sous-jacente a enregistré une augmentation de 0,2% entre février et janvier 2021 et de 0,6% par rapport au mois de février 2020.