Huawei ne peut plus utiliser les services de Google play store

36

Une décision calibrée pour viser Huawei, les Etats-Unis accusent d’être complice de l’espionnage chinois, et qui s’inscrit dans un contexte de guerre commerciale entre les deux pays.

Selon la presse américaine, Google a décidé de mettre un terme à ses accords avec Huawei. Google ne fournira plus d’applications officiel à l’entreprise chinoise : les téléphones seront donc dépourvus du Google Play Store. De même, les applications développées par Google, comme Google Maps, ne fonctionneront plus sur les téléphones Huawei.

Huawei pourra continuer à utiliser Android, mais seulement sa version open source (dont le code est accessible à chacun), dépourvue des services de Google. Google étant banni en Chine, les téléphones Huawei destinés au marché national utilisent déjà une version d’Android sans ces programmes.
Les mises à jour de sécurité seront assurés pour les smartphones déjà sur le marché.

Huawei a prévu un plan B et se préparait “depuis des années à un affront brutal américain”, rappelle The Economist. Le deuxième fabricant mondial de smartphones développe son propre système d’exploitation destiné à l’étranger, mais est ce possible que les européens abandonnent YouTube et Gmail ? Les chinois pourrait aussi développer un logiciel à partir d’Android en réutilisant des codes d’Android libres de droits. Cela lui permettrait de garder un produit compatible aux applications développées pour ce système. Une autre possibilité serait que les développeurs d’applications proposent une version « Huawei » de leurs produits, s’ils ne veulent pas se couper du marché chinois. Autant de possibilités sur lesquelles il faudra réfléchir. Le développement d’un système d’exploitation propre à Huawei peut représenter un vrai risque pour Google !!

…A Suivre