Le Royaume du Maroc gagne dix point dans l’indice mondial de l’innovation 2022

68

Le Royaume du Maroc a avancé de 10 places dans l’indice mondial de l’innovation (GII) 2022, selon M. Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, qui était présent lors de l’événement de lancement du GII hybride le 29 septembre 2022 à Genève.

Le Ministre a réaffirmé l’importance que le gouvernement marocain accorde à la propriété industrielle (PI) et à l’innovation, affirmant que « la propriété industrielle est plus que jamais considérée comme un véritable moteur de croissance et une condition préalable à la croissance et à la relance économiques ».

Le système marocain de droit de la propriété industrielle, qui couvre les mécanismes de protection des inventions et des créations ainsi que les outils pour assurer le respect des droits, est considéré comme précurseur dans ce domaine. Au fil des ans, ce système centenaire a su évoluer et s’adapter.

Notre objectif actuel pour l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) est le suivant à l’horizon 2035 : « la propriété industrielle et commerciale doit être au service d’une économie nationale productive, innovante et inclusive ».

Selon M. le Ministre, « Le Ministère de l’Industrie et du Commerce cherche, à travers l’OMPIC, à mettre à la disposition des jeunes innovateurs et créateurs, ainsi que des PME, un ensemble d’outils et de programmes pour les aider à réaliser les bénéfices financiers de leurs créations par le développement de leurs compétences, la protection et la valorisation de leur propriété industrielle, et la fourniture de services de veille et d’information dans ce domaine. » Selon l’édition 2022 du GII, l’économie marocaine est passée de la 77e à la 67e place sur les 132 économies évaluées. Le Royaume-Uni se classe au huitième rang des 19 pays de la région MENA et au sixième rang des 36 pays de la catégorie des économies à revenu intermédiaire.

Le 23e rang du Maroc dans la composante des actifs immatures en est un autre exemple. Elle est notamment classée 9e pour l’indicateur relatif aux dépôts de dessins et modèles et de marques par origine et PIB, 33e pour les dépôts de marques par origine et PIB, et 51e pour les demandes internationales de brevet déposées dans le cadre du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) par origine et PIB. Pour rappel, l’Université Cornell, l’INSEAD et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle développent le Global Innovation Index (GII) depuis 2007.

Il s’agit d’un outil d’évaluation des capacités et des performances d’innovation d’un pays à travers une analyse quantitative et qualitative de 80 indicateurs couvrant les domaines clés de l’innovation (institutions, capital humain et recherche, infrastructures, sophistication des entreprises, produits de la connaissance et de la technologie, et produits de la créativité ).