L’héritage inégalé de Lionel Messi dans les Clasicos

200
Lionel Messi

Il a aidé le FC Barcelone à revenir à hauteur du Real Madrid dans ces duels. Lionel Messi avait 18 ans quand il a joué son premier Clasico contre le Real Madrid. Il faisait froid à Bernabeu en ce mois de novembre 2005 quand Messi apparut pour la première fois contre Los Blancos avec le numéro 30 sur le dos.

Aujourd’hui, quinze ans plus tard, le numéro 10 est devenu un vrai cauchemar pour le Real Madrid puisqu’il a été un danger constant lors de ces confrontations et a permis au Barça de revenir à hauteur du Real Madrid dans leurs duels directs.

Dès ses premiers pas dans le Clasico, Messi a su briller en offrant un but à Samuel Eto’o lors d’une soirée où Ronaldinho mit un doublé pour une victoire 3-0 à l’extérieur.

Messi a fait mieux que confirmer cette première impression puisqu’il a écrit l’histoire de cette rencontre unique. Personne ne peut questionner sa domination, l’attaquant ayant battu de nombreux records dont certains étaient vieux de 50 ans. Le meilleur buteur du Clasico Messi a réussi à inscrire 26 buts contre le Real Madrid, bien plus que n’importe quel joueur ayant disputés des Clasicos. 18 de ces buts sont intervenus en Liga, une compétition où Messi a toujours brillé. Même Cristiano Ronaldo (18 buts) ou Alfredo Di Stefano (16 buts) sont très éloignés du total de Messi.

Par ailleurs, seul Sergio Ramos est devant Messi concernant le total de Clasicos disputés. L’Argentin a également offert 14 passes décisives lors de ces matchs où il est sorti 19 fois vainqueur (pour 11 nuls et 13 défaites). Durant l’ère Messi, le Real Madrid a ainsi dû se résoudre à voir le Barça revenir à hauteur concernant les résultats de leurs confrontations directes. Avant l’émergence de Messi, le Real Madrid dominait avec 6 victoires de plus par rapport au rival catalan mais aujourd’hui, le Barça et le Real Madrid ont tout deux remporté 96 fois le Clasico.

Si on se concentre sur la Liga, le Real mène d’une victoire (73 contre 72). L’héritage de Messi dans les Clasicos est sans équivalent. Cependant, il a encore quelques records à battre. Le président d’honneur du Real Madrid Paco Gento a ainsi gagné 21 Clasicos durant sa carrière alors que Messi en est à 19. Il pourrait donc égaler Gento durant cette saison de Liga. Tout en changeant l’histoire des Clasicos, Messi a modifié la trajectoire du Barça Le Clasico est un match très attendu car il est souvent déterminant dans la course au titre en Espagne. Les belles performances de Messi dans ces confrontations ont donc permis au Barça de soulever des trophées.

L’Argentin est le joueur qui a gagné le plus de titres dans l’histoire du Barça avec 34 trophées dont 10 Ligas et quatre Ligues des champions. Durant sa carrière, Messi a remporté un tiers des titres soulevés par le Barça en 121 années d’existence. Dans toute son histoire, le Barça a remporté 91 trophées, juste un de moins que le Real Madrid.

Dans l’ère Messi, alors que le Barça ajoutait 34 titres à son palmarès, le Real Madrid s’est contenté de 21 trophées. Les meilleurs moments de Messi pendant les Clasicos Dès ses premiers pas, Messi a adoré les Clasicos. En 2007, à l’âge de 20 ans, il a inscrit un coup du chapeau lors d’un nul 3-3 épique. En 2008/09, il a été décisif dans les deux Clasicos en marquant à domicile (victoire 2-0) et en inscrivant un doublé lors d’une victoire incroyable 6-2 au Bernabeu. Mais ce n’était qu’un début. En 2011, les Clasicos se sont enchaînés. Quatre furent joués en l’espace de quelques semaines et la rivalité atteint son paroxysme avec Messi en plus grand symbole.

Puis en 2014, Messi réussit un autre coup du chapeau qu’il célébra en embrassant le logo du club. Cependant, les buts qui ont le plus fait mal aux supporters du Real Madrid restent ceux inscrits au Bernabeu lors d’une victoire 3-2 du Barça. Après avoir marqué un dernier but dans les arrêts de jeu, Messi enleva son maillot et le montra au public madrilène.

Cette célébration iconique devint un des moments les plus mémorables de l’histoire moderne des Clasicos. Messi a tellement brillé lors de ces matches qu’il faudrait additionner toutes les performances des plus grands joueurs lors des Clasicos pour oser comparer l’héritage laissé par l’Argentin.

Messi a démontré qu’il pouvait réaliser des arabesques comme Ronaldinho ou Zinedine Zidane, il a marqué plus de buts que Alfredo di Stefano dont certaines réalisations dignes de Diego Maradona, il a été un élément moteur de victoires 5-0 comme à l’époque de Johan Cruyff et a même pris part à un 6-2 mémorable. Les stats, les souvenirs et les honneurs confirment que Messi a été la pièce centrale de la plus grande rivalité footballistique au monde depuis plus de 15 ans. Le prochain match aura lieu le 24 octobre, l’occasion d’écrire un nouveau chapitre de la légende.