Spotify lance SAWTIK pour célébrer les Femmes artistes Arabes émergentes dans la région MENA

47

Spotify, la plus grande plateforme audio au monde, lance « SAWTIK », une initiative pour célébrer et amplifier les voix des artistes émergentes non signées dans la région MENA, suite à une recherche qui a révélé leur sous-représentation croissante dans la scène musicale de la région.

Les femmes artistes représentant moins de 13% des signatures des labels basés dans la région MENA au cours des cinq dernières années, SAWTIK, qui signifie  » Votre Voix « , utilisera la portée de Spotify pour accroître leur visibilité, tout en leur offrant une éducation, des opportunités de réseautage et un soutien marketing. SAWTIK débute avec une impressionnante équipe de 16 voix talentueuses de la région et la superstar arabe Latifa se joint à l’initiative en tant que toute première marraine.
Conscient de la rareté des femmes artistes dans l’industrie musicale de la région MENA, Spotify a mené une recherche à l’échelle de la région pour recueillir des informations sur l’ensemble de l’écosystème musical. Les résultats montrant qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour uniformiser les règles du jeu entre les sexes dans l’industrie musicale de la région, Spotify a jugé nécessaire de lancer SAWTIK.
Les données soulignent les défis pour les femmes artistes émergentes dans la région MENA
Stigmatisation et stéréotypes. Environ 60% des artistes aspirantes se sentent stigmatisées pour avoir fait carrière dans la musique, alors qu’une artiste en devenir sur deux dit qu’on lui a déconseillé de le faire. La moitié des labels interrogés estiment que le rapport entre les femmes et les hommes artistes arabes a diminué au cours des dix dernières années en raison des restrictions socioculturelles et des stéréotypes féminins. Un quart des artistes interrogées pensent que les stéréotypes féminins leur rendent la tâche difficile pour percer dans l’industrie de la musique, où 1 aspirante artiste sur 2 n’a jamais enregistré de musique, ce qui limite leur exposition et leur source de revenus aux spectacles et performances en direct seulement.
Forte demande de musique arabe féminine, mais accès limité. 86% des labels interrogés conviennent qu’il existe une demande pour des femmes artistes arabes, mais trouver de nouvelles femmes artistes à signer reste un défi. Il en va de même pour les auditeurs, où environ la moitié des auditeurs de musique non dominante n’écoutent pas les femmes artistes locales non courantes, car ils n’en connaissent aucune. La moitié des labels interrogés déclarent que les femmes artistes représentent plus de 40% de leurs dix premiers artistes, alors qu’elles ne représentent que 25% ou moins de l’ensemble du catalogue des labels.
Leurs voix seront entendues
Le lancement de SAWTIK permettra à Spotify de mettre en valeur les voix les plus captivantes de la région MENA, de montrer la profondeur du talent de la région et d’aider les femmes artistes émergentes à percer dans l’industrie musicale. Les 16 artistes qui participent à la phase de lancement de l’initiative couvrent la région, du Maroc à la Tunisie, en passant par l’Algérie, la Palestine, la Syrie, le Liban, l’Arabie saoudite, l’Égypte et les Émirats Arabes Unis.
Commentant le lancement, Claudius Boller, Directeur Général du Moyen-Orient et l’Afrique (MEA) chez Spotify, a déclaré : « Alors que la musique arabe continue de prospérer dans la région et dans le monde entier, les femmes artistes continuent d’être sous-représentées. SAWTIK est l’un des nombreux moyens que nous utilisons pour amplifier la voix des femmes artistes émergentes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et utiliser la portée mondiale de Spotify pour faire avancer leur carrière. Nous ne faisons que commencer ce voyage, et avec Latifa qui rejoint SAWTIK en tant que première marraine de l’initiative, les artistes auront un mentor extraordinaire qui leur apportera du conseil et des connaissances ».
Latifa travaillera en étroite collaboration avec les femmes artistes émergentes de l’initiative afin d’encourager et de soutenir leurs efforts futurs. S’exprimant sur cette initiative, Latifa a déclaré : « Les femmes artistes arabes continuent à lutter contre les stéréotypes et autres barrières dans la poursuite de leurs passions musicales, et les recherches de Spotify le confirment. Mon parcours ne s’est pas déroulé sans difficultés et, bien que j’ai une carrière réussie, beaucoup d’autres attendent encore la bonne occasion de briller. Avec SAWTIK, les femmes artistes disposent d’une puissante plateforme pour mettre en valeur leur talent et entrer en contact avec un public qui aimera leur musique dans tous les genres. Je suis ravie d’apporter mon soutien à ces artistes et de les aider à voir leur carrière prendre un véritable essor ».
Les mettre en lumière : une playlist 100% SAWTIK, des panneaux d’affichage, collaborations en matière de design, et bien plus encore.
Pour honorer son engagement envers les femmes dans la musique et l’arrivée du SAWTIK, Spotify lance également une campagne régionale mettant en avant les contributions musicales et culturelles des femmes artistes à travers une série d’activités et d’expériences. Sur la plateforme, les auditeurs peuvent voir des femmes artistes arabes mises en avant sur les covers de 18 des playlists phares de Spotify, y compris Arab X et Arab Hip-Hop, ainsi que des playlists throwback et bien d’autres pendant une semaine avec un appel à l’action pour consulter la playlist officielle de SAWTIK. En outre, la première chanson de chacune de ces listes de lecture sera interprétée par des femmes artistes. La playlist de SAWTIK continuera à mettre en avant les femmes artistes émergentes incroyablement talentueuses de la région qui méritent d’être reconnues pour leur art. Les fans de musique pourront également découvrir les visages des premières artistes de SAWTIK sur des panneaux d’affichage au Caire, à Riyad, à Amman et à Casablanca.

Lynn Fattouh, Responsable du Marketing Consommateur pour le Moyen-Orient et l’Afrique (MEA) chez Spotify a déclaré : « Nous avons conçu l’initiative SAWTIK pour soutenir les femmes artistes émergentes non signées en leur offrant l’accès et les outils dont elles ont le plus besoin. Nous élevons leur voix grâce à notre playlist SAWTIK, qui embrasse leurs sons uniques. La playlist SAWTIK est conçue pour exposer les meilleures femmes artistes émergentes de la région. Elle les mettra en contact avec des publics nouveaux et existants et fera connaître leur travail à l’industrie de la musique ».

Spotify consacre également sa publication sur les réseaux sociaux aux artistes SAWTIK pendant les 48 prochaines heures et accueillera les travaux de femmes artistes arabes qui ont créé des œuvres d’art célébrant l’autonomisation des femmes et SAWTIK. Toutes les créations visuelles sont disponibles sur la page instagram locale de Spotify.
Commentant l’initiative, Khtek a déclaré : « SAWTIK est transformationnel pour les femmes artistes émergentes et cette initiative unique en son genre va nous créer de nouvelles opportunités. Nous avons non seulement la chance de toucher des millions d’auditeurs dans le monde entier, mais nous inspirons également les femmes artistes émergentes de la région à poursuivre leurs rêves ».
Ce n’est que le début de SAWTIK. Dans les mois à venir, Spotify déploiera plusieurs activités pour soutenir les femmes artistes émergentes de la région, notamment en organisant sa toute première masterclass réservée aux femmes pour les former au sujet de Spotify For Artists et sur la manière de commercialiser leur musique avec succès. Spotify continuera à trouver de nouveaux moyens de faire progresser la carrière des femmes artistes de la région.

Les Principales Conclusions de la Recherche Spotify Commandée par Nielsen
Spotify a travaillé avec Nielsen sur une étude régionale à plusieurs niveaux, menée à la fois qualitativement et quantitativement auprès de femmes artistes en herbe intéressées par une carrière musicale (16-40 ans), d’hommes et de femmes qui écoutent de la musique et qui sont engagés dans l’industrie (16-40 ans), à travers différentes classes sociales. Des experts de l’industrie de la musique ont également été couverts qualitativement pour obtenir des informations supplémentaires. L’étude a été menée en janvier et février 2020 sur quatre marchés clés : l’Égypte, le Liban, le Koweït et le Maroc.

 

Femmes artistes potentielles :

● Environ 60 % des aspirantes artistes se sont senties stigmatisées pour avoir poursuivi une carrière dans la musique, alors qu’une aspirante artiste sur deux dit que cela lui a été déconseillé ;
● Une aspirante artiste sur deux n’a jamais enregistré de musique, ce qui limite son exposition et sa source de revenus aux seuls spectacles en direct ;
● Un quart des artistes potentiels interrogés pensent que les stéréotypes féminins leur rendent la tâche difficile pour percer dans l’industrie de la musique.
● Environ la moitié des auditeurs de musique non dominante n’écoutent pas les femmes artistes locales non dominantes parce qu’elles n’en ont pas entendu parler ;
● Près de la moitié des auditeurs de musique trouvent que l’industrie de la musique au Moyen-Orient est dominée par les hommes ;
● Un quart des personnes interrogées pensent que les femmes artistes locales sont associées à des stigmates/stéréotypes.

 

Entretiens avec des experts de l’industrie :

● Les experts masculins estiment qu’ils sont moins susceptibles de constater l’écart entre les sexes dans le processus de création musicale ;
● Certains experts estiment que les femmes artistes sont moins susceptibles d’être orientées vers les affaires que les hommes artistes en devenir ;
● Les experts féminins estiment que les femmes artistes doivent travailler plus dur pour faire leurs preuves.