Trump espère pouvoir annoncer le 19 janvier la grâce de plusieurs personnalités dont il a établi

106

À partir du 20 janvier 2021, Donald Trump cessera d’être le président de la première puissance mondiale, et devra laisser les rênes à son successeur Joe Biden. Cela lui laisse encore neuf jours pleins, et il a décidé de les rentabiliser au mieux: Trump espère pouvoir annoncer le 19 janvier la grâce de plusieurs personnalités dont il a établi, la liste  qui est actuellement examinée par ses conseillers principaux et le bureau du conseiller juridique de la Maison Blanche, comme le rapporte Bloomberg.

Des grâces préventives… C’est notamment tout un lot de grâces préventives qui est actuellement sur la table des discussions. Elles concernent des hauts fonctionnaires de la Maison Blanche, qui n’ont pas été accusés de crimes, comme le chef de cabinet Mark Meadows, nommé en mars dernier, le haut conseiller du président Stephen Miller, un soutien de la première heure, le chef du personnel John McEntee et le directeur des réseaux sociaux Dan Scavino. L’avocat personnel de Trump, Rudy Giuliani, qui a été l’un de ses principaux soutiens après sa défaite électorale, ferait également l’objet de discussions.

Côté familial, on retrouverait la fille et le gendre du président, Ivanka Trump et Jared Kushner, ainsi que Kimberly Guilfoyle, ancienne animatrice d’une émission de Fox News, en couple avec Donald Trump Jr. Ces grâces préventives, si elles sont accordées, devraient protéger les personnes bénéficiaires de toute poursuite intentée pour un crime fédéral qui aurait été commis avant l’octroi de la grâce présidentielle. Bien que la pratique de la grâce