Un évènement à l’attention des investisseurs institutionnels autour du fort potentiel que représente le résidentiel géré au Maroc.

83

NEMA CAPITAL, société de gestion d’OPCI agréée par l’AMMC, a récemment organisé une rencontre autour de la thématique « Résidentiel géré, une classe d’actifs innovante pour les OPCI » animée par M. Réda Tamsamani, son Directeur Général, en présence M. Karim Beqqali, Président du Groupe Yamed, et M. Ahmed El Yacoubi, Président du Directoire de Société Générale, étaient les co-sponsors de l’événement qui a réuni de nombreux investisseurs institutionnels.

Ce dernier a pu bénéficier de tables rondes avec Mme Dominique Dudan, Présidente du Comité d’Investissement de NEMA CAPITAL, également Senior Advisor LBO France et Administrateur Indépendant de Gecina et Mercialys, deux grandes foncières françaises cotées, et M. François Marchal (PDG de Société Générale Banque du Maroc). « Avec cette initiative, l’équipe de direction de NEMA CAPITAL souhaite partager son expertise sur des segments de marché à fort potentiel de création de valeur, démontrant ainsi sa capacité à anticiper les tendances fortes du marché pour apporter des solutions d’investissement innovantes. Ses partenaires » a commenté Reda Tamsamani.

Managed Residential, une classe d’actifs innovante et à fort potentiel L’immobilier résidentiel est actuellement l’une des classes d’actifs les plus dynamiques du marché, grâce à des actifs déterminants par rapport aux autres classes d’actifs, notamment depuis le début de la crise sanitaire : évolutions démographiques et sociologiques, résilience, mobilité, rentabilité et durabilité de la demande.

En conséquence, le marché locatif résidentiel au Maroc est en plein essor, le nombre de ménages locataires devant augmenter d’environ 30 % en milieu urbain d’ici 2030 (de 1,2 million à près de 1,6 million). « Le marché locatif résidentiel au Maroc a une forte résilience et une demande croissante par rapport à l’immobilier professionnel et commercial en temps de crise. Cependant, bien que l’offre soit dynamique, elle ne répond pas aux nouveaux besoins des utilisateurs, dont les habitudes et les attentes ont beaucoup évolué.

Les maisons gérées permettent d’accompagner ce changement de mode de vie et de consommation », précise Réda Tamsamani. En effet, les maisons gérées sont un modèle innovant conçu pour combiner espaces privés et espaces publics (salons communautaires, salles de fitness, etc.).

Gamme de services (nettoyage, conciergerie pour changer les normes du logement et révolutionner l’écosystème du logement, co-working, clubs enfants) s’appuient sur des piliers digitaux importants et facilitent le co-living.Comme l’explique Dominique Dudan, ce modèle offre également aux investisseurs une alternative attractive produit d’investissement qui répond aux attentes du marché et offre de nombreux avantages : « Investir dans de l’immobilier résidentiel géré permet de bénéficier des avantages de l’investissement l’immobilier, sans ses complications quotidiennes. Un véhicule dédié et géré est un outil de diversification et de mutualisation des risques locatifs et c’est aussi, il ne faut pas l’oublier, de par la structuration en OPCI, une épargne qui reste facilement disponible. »

Toutefois, le succès d’un investissement en résidentiel géré est fortement tributaire de l’expertise et de l’expérience du professionnel de la gestion en charge du véhicule, dont le rôle est essentiel. L’accès à cette expertise fait partie des atouts de l’équipe de gestion de NEMA CAPITAL et lui permet de se positionner comme un acteur de premier plan dans ce secteur d’avenir.

Les OPCI : Des véhicules d’investissement aux avantages multiples Véhicules d’investissement s’appuyant sur le modèle de gestion déléguée et dont l’activité principale est l’acquisition et la construction d’actifs immobiliers exclusivement en vue de leur location, les OPCI génèrent des rendements locatifs stables et récurrents pour leurs investisseurs.

Leurs multiples avantages ont contribué à renforcer leur attractivité. En effet, les OPCI bénéficient d’un cadre règlementaire spécifique protégeant les investisseurs et d’un régime fiscal avantageux. Ils permettent un placement accessible et plus liquide qu’une détention directe d’actifs tant aux investisseurs institutionnels qu’au grand public et offrent des opportunités de diversification, aussi bien en termes de classes d’actifs immobiliers que de zones géographiques.